Turlututu Couture

19 septembre 2014

Combien coûte une robe de mariée cousue soi même ? La marche à suivre

Comme c'est la rentrée, petit post "scolaire" ... (ou plutôt deux) pour répondre aux interrogations des personnes qui hésitent à se coudre ou se faire coudre sa robe de mariée. Combien cela coûte t-il au juste ? Est-ce que celà vaut le coup ?

Mon explication ci-dessous ne prévaut que dans le cas précis de la robe confectionnée pour ma belle sœur, mais ça peut donner une idée de prix et de temps passé pour ce modèle (photos de la cérémonie

Alors selon moi, cela vaut la chandelle de faire ou faire faire sa robe de mariée par une amie, une maman, une mamie….

Les principaux points positifs sont :

- Sans être vantarde, une fierté légitime de l’avoir fait  (de toutes façons, les invités vous le montreront à grands coups d’admirations et de félicitations (même si ce n’est pas vous la mariée !)

- Une économie très intéressante,

- Un modèle adapté à ses envies (3 détails de 3 robes vous ont plus….et bien mixer les 3 robes en une seule !)

- Un modèle ajusté à ses mesures,

- Si le projet est réalisé à 4 mains, une réelle complicité dans ce challenge avec la couturière attitrée,

- Des modifications possibles au fur et à mesure de l’avancée (enfin petites, les voltes face deviennent un stress en ce qui me concerne).

Les points « négatifs », qui n’en sont pas réellement, mais dont il faut garder à l’esprit :

- Compter un investissement non négligeable au niveau temps,

- Pas mal de recherches pour trouver les patrons, les tissus, les accessoires,

- Il faut de la place, ne serait-ce que pour bien étaler les tissus pour les couper !

- Et bien sûr une certaine pression, mais rassurons-nous, une couturière à toujours une botte secrète pour rectifier une petite erreur. Même si ce n’est pas conventionnel :o)

Les points à convenir absolument avant de commencer :

- S’entendre très bien avec la personne qui va vous coudre la robe, car vu que vous aller passer quelques heures ensemble, entre les toiles, les essayages et les éventuelles retouches, mieux vaut avoir une bonne affinité,

-  Pour la couturière qui va relever le challenge : ne pas mentir sur ses compétences. Tout de suite dire ce qu’on sait faire, ce qu’on se sent capable de faire, ce qu’on ne saura pas faire. Le mieux est sans doute à la future mariée de dessiner, ou alors décrire la robe de ses rêves. A la couturière de voir si c’est dans ses cordes. Proposer éventuellement une alternative dans la même veine, mais simplifiée si besoin.

- Accepter que la future mariée puisse refuser une idée (après tout c’est SA robe), et pour la future mariée, bien avoir conscience que sa couturière n’est pas Christian Dior, et savoir faire une concession pour un détail qu’elle aura du mal à exécuter malgré sa bonne volonté.

- Si vous souhaitez faire reproduire exactement une robe vue dans une boutique, achetez la plutôt….car ne vous leurrer pas, votre amie ne pourra jamais vous reproduire exactement la même robe, rien que parce qu’a la base, les tissus ne seront pas identiques. Et avoir en tête SA robe et la faire faire risque de décevoir au final.

On lit souvent :

"faire une robe de mariée, ce n’est pas faire une robe de tous les jours"

Certes, il y a plus de travail, car la robe se doit de sublimer la mariée, donc d’être le plus ajustée à sa morphologie. Mais il n’en reste que ça reste une robe, rendue exceptionnelle de tissus plus soyeux, dentelles ou perles. La grosse difficulté selon moi, c’est bien les métrages à gérer en cas de robe meringue ou de traîne.

Le choix des tissus, et des fournitures :

D'un commun accord, nous sommes parties sur des tissus non luxueux pour la robe. Il faut dire que certaines étoffes synthétiques proposées en magasin sont sublimes. Il faut juste tomber dessus. (je vous conseille de guetter le printemps, date à laquelle les magasins sortent l'arsenal pour les cérémonies).

Tous les tissus de cette robe n'ont pas coûté plus de 7 euros / mètre, pour un résultat bien moins cheap que la robe de Point mariage à 499 euros seule...(779 euros avec étole + jupon + guêpière)

Voici la liste des fournitures exhaustive ou presque pour cette robe de mariée composée : Corset + Jupe + Traîne + Etole + Jupon) :

Tissus : (Total : 98.34 euros)

- Taffeta rouge bordeaux du bustier et de la traîne (je n'ai plus les métrages en tête, mais environ 8 mètres : 37 euros (payé par maman)

- Tissus intérieur corset/bustier (coutil fleurs satin) 0.80 m * 19 euros : 15.60 euros

(Le tissu le plus cher au mètre n'était même pas visible en fait. Mais pour garantir la solidité et le maintien du corset, il fallait un tissu spécial qui ne se déforme pas du tout)

- Tissus sous-jupe : doublure satin ivoire : 3.80 m * 2.90 euros : 11.02 euros (avec pas mal de chutes)

- Tissu de la jupe, un dupionné couleur ivoire à peine satiné. Magnifique et génial à travailler (légèrement stretch) : 4.30mètres* 6.2 euros : 26.66 euros

- Coupon en lycra pour la ceinture de la jupe (afin d'éviter un zip inesthétique et assurer un confort à la mariée au fur et à mesure du repas) : 4 euros

- Etole (du même tissu que la robe) : 1.30 m*6.2 euros : 8.06 euros

- Tulle souple (pour masquer la démarcation des cerceaux) : 3 mètres * 3 euros : 9 euros

- Bobine rouge bordeaux polyester (assorti au taffetas) : 0.90 * 4 : 3.6 euros

Pour les coutures de la jupe, j'avais de grosses bobines en blanc de 5000 ml à la maison, mais je suis loin de les avoir vidées, alors on va dire que le fil blanc fait parti du matériel de base.

 

Patrons + baleinage  (total : 19.60 euros)

- Patron simplicity 5006 : 9.60 euros (largement rentabilisé, car plusieurs projets avec depuis)

- Baleines acier et spirales : environ 10 euros

 

Customisation fleurs  (total : 15.60 euros)

- Gabarit fleur Cover : 5.60 euros

- Centre fleur blanches et bordeaux : Tatie mariage Lille : 1.25 euros la boite * 8 boites = 10 euros

 (tissus des fleurs avec les chutes de la robe)

 

Œillets / lacet du corset  (total : 15.30 euros)

- Boite d'œillets noirs Prym : 6.90 euros (40 pièces)

- Laçage : ruban satin crème : 8 mètres * 0.30 euros : 2.40 euros

 

Jupon 3 cerceaux (dyma) (total :  30 euros +4.20 fdp : 34.20 euros)

(Jupon tout fait que j'ai adapté à la jupe grâce au tulle recensé plus haut)

 

Total :  195.64 euros

 

Bien évidemment, ce calcul assez exhaustif se raisonne tout de même sur le fait qu'on a à la maison un minimum de matériel de couture :

- Une machine à coudre

- Une surjetteuse (pas indispensable, mais tellement utile)

- Une bonne paire de ciseaux

- Aiguilles et épingles fines

- Un découd-vite (IN-DIS-PEN-SA-BLE)

- Un vieux drap pour faire les toiles.

 

Nous avons donc d'emblé divisé le prix de la robe + étole + guêpière + jupon  par 4 vis-à-vis du prix de Point Mariage, avec en plus une plus belle finition  et des tissus de meilleure qualité.

 

Mais la robe a au final coûté moins que cela, car j'ai réalisé avec les chutes de tissus

(double clic pour voir) :

-         La partie basse de la robe de la mère du marié, et la veste 

-         le coussin d'alliance 

-         les gilets des enfants du cortège (*3)

-         les cravates des enfants du cortège

-         les fleurs pour assortir les bijoux de la mariée à sa robe (bijoux de la créatrice à voir ici)

-         La réadaptation possible de la robe, ou d'une partie pour recycler sa robe de mariée, ou remettre sa robe de mariage à une autre occasion (recycler la robe de mariage) -          

Donc au final, il y a beaucoup à gagner !

 

Temps passé estimé  ( y compris retouches et patronnage)

- Corset rouge essai 1 : 3h (dont 1 h de casse tête pour trouver la technique pour bien poser les œillets) (ici)  

- Corset noir essai 2 + reprises : 3 h  (ici)  

- Corset version mariage + création du biais : 3 h (ici)  

- Finitions et décor : 1h

 

- Jupe (sans sous jupe) essai : 2 h (voir lien corset noir)

- Jupe+sous jupe : 3 heures (voir lien corset mariage)

 

- Etole : 1h   

- Traîne : 2h (voir lien corset mariage)

 

Essayage final + finitions : 3h (ici)  

 

- Fleurs : 8  min/fleur  à 25 fleurs à environ 3h (mais fait tranquillou le soir devant la télé sans stress)

 

Nous en sommes à environ 24 heures de travail, qui étalé sur plusieurs semaines, n'est pas intenable.

 

Un dernier conseil et pas des moindres. Allez faire le tour des boutiques tout de même. Si possible avec votre couturière. Plusieurs avantages :

- Peut être réellement trouver la robe de vos rêves...donc la lecture de ce poste n'aura servi à rien ;o)

- Pouvoir définir le genre de robe qui colle à votre morphologie. Ce serait dommage de partir sur un modèle, et une fois le travail accompli, se rendre compte que la coupe de la robe tasse votre silhouette.

- Regarder un peu sous la robe de la mariée....si si....juste pour voir comment a été pensé un plissé ou un détail que la mariée souhaite avoir....espionnage ? Nooooon, juste petit zieutage.

- Et surtout un bon moment à passer avec la future mariée (même si la vendeuse devient désagréable si vous dites que vous aller réfléchir un peu avant de signer le bon de commande....)

 

Alors, prête pour l'aventure ?

Posté par turlututu55 à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


18 septembre 2014

Marins en vue !

Les vacances à la mer tant attendues,

L’envie de fêter cela avec une petite couture familiale,

Ce coupon à rayures qui m’avait tant fait craqué

3 vieux t-shirt de papa du boulot à recycler,

Des petits poissons rouges en cuir dégotés chez Noz... 

Et voilà…

P8145075

 

P8215435

P8215430

P8215434

P8185266

Mais que regarde t-on au loin ??

P8185263

Tin tintin tin tin tin tin....ba ba baaa ba ba babababababa....nin ninin niiiin nin

(oui j'imite le générique de Fort Boyard.....)

P8215396

Patron de maman : Basic Monday d’Ottobre, version manche courtes – T.42 avec des marges réduites

Patron des garçons : Burda magazine - Taille 134 et 134 sans marges

T-shirt à manches raglan, donc super rapides à faire….à la chaîne !

Tissus : jersey en solde de chez toto et récupération du jersey de tshirt abimés au col

Temps de réalisation : 2 heures pour les 3 et environ ½ heure pour les finitions (travail à la chaîne je vous ai dit)

Coût : Le coupon presque entièrement utilisé : 3 euros, les tshirts du boulot usés au col  : gratuit, les poissons en cuirs : 50 cts les 4

Soit 3.50 euros pour 3 tee shirt…. Made in France huhuhu

P8215437

J’y retournerais bien à la mer….

Posté par turlututu55 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2014

Chaussettes au tricotin (Prym)

La rentrée.... le CP pour l'aîné....que de nouveautée après ces vacances !

Je vous avais parlé de ce tricotin à chaussette ici.

Je me suis rapidement lancée, puis j’ai longuement arrêté pour finalement les finir sur la plage, face à l’Océan. On pourra dire que c’était les chaussettes de l’été !

Alors il s’agit de chaussettes pour mon cadet qui adore les grosses chaussettes en hiver. Ma grand-mère ne pouvant plus tricoter faute à sa vue baissante, j’ai du me motiver à continuer sa collection.

Les instructions du livret sont faciles à suivre et les vidéos sur youtube complètent les possibilités (notamment pour faire l’ourlet de l’élastique)

Je trouve cependant qu’il faut un fil pour aiguilles à minima 5-6. En dessous, c’est tout de même assez maillé et peu serré je trouve. Ma laine en l’occurrence était limite.

laine chaussette tricotin

chaussettes prym

Laine utilisée : "Royal", de chez Zeeman à 1.99 euros la grosse pelote. Il m’en reste environ 1/3.

Et comme je suis lancée….j’ai enchaîné directement avec de la laine Aviso 100% coton de chez dégoté dans une solderie (ils avaient coupé l’étiquette de la marque).

Comme c’est une multibrins, c’est un peu compliqué par moment avec le tricotin, mais ça avance bien. Je compte bien me les enfiler pour l’automne ! L première est déja tombée du tricotin....faut maintenant vaincre le syndrôme de la seconde chaussette.

tricotin facile prym

tricotin prym chaussette

Affaire à suivre !

Posté par turlututu55 à 19:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

10 août 2014

La Dolce Vita couleur piscine …

Pour compléter les valises de ma maman, notamment la couture vue ici  une seconde tenue de plage histoire de ne pas traverser le hall de l’hôtel en maillot sur les 400 m séparant la chambre de la plage.

Tissu choisi par téléphone interposé au Toto tissus de Colmar sous le regard amusée de la vendeuse.

Diana couture F6

Au final,c’est une résille piquante à l’œil (c’est les vacances quoi !) qui m’a tapé dans l’œil. Transparente mais pas de trop et simple à vivre (ne marque pas les plis).

Le modèle était trouvé : Dernier Diana couture (acheté QUE pour le modèle…pas bien !)

diana couture 6F

Modèle simple et original. De toutes façons, le tissu ne permettait pas les difficultés : La résille c’est joli, élastique, léger et ça ne s’effiloche pas, mais c’est aussi glissant que la mousseline !

modèle tunique Diana couture

Modèle du Diana Couture 6F, taille 48/50

Tissus : résille au poids (plume) pour 1 euros chez toto, un peu de coton noir pour la parmenture

Temps de réalisation : moins de 2 heures

Coût : moins de 2 euros…

Italie 2014 (33)

J’adore la dernière photo. Bravo au modèle et au photographe !

Posté par turlututu55 à 10:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2014

Une sortie de bain à l’Italienne….

Petite commande de ma maman pour rapidement se draper lors de la sortie de la piscine ou de la mer.

J’avais ce coupon de voile léger dans mon stock. Le motif tonique et estival semblait bien indiqué.

modèle et tissu burda

Cette blouse dans l’esprit d’une Kurta m’avait déjà séduite lors du feuilletage. La taille élastique comme demandée par ma maman a achevée de choisir ce modèle.

Etant donné que le voilage ne marque pas bien la craie, j’ai directement ajouté les valeurs de couture, avec quelques crans de ciseaux pour marquer les repères.

La fente a été renforcée avec du coton noir, et diminuée en longueur pour éviter le décolleté nombril….

couture tunique burda

pose parmenture couture

Je n’ai pas froncé les manches ce qui leur donne un style papillon.

P6254814

tunique 139 Burda 2012

Modèle 139 du Burda de juin 2012, en taille 48

Tissu :

- Mousseline (au poids) de chez toto tissus : 3 euros

- Chute de coton noir (Ditte Ikéa je pense)

- Elastique noir (toto tissus)

- Breloque (récup’ d’un bracelet de chez cache-cache il me semble)

Temps de réalisation : environ 2 heures, le modèle est simple, mais le tissu glissant !

Coût : moins de 4 euros

Et en bonus les photo en situation. Maman m'a avoué avoir beaucoup aimé le coté élastiqué pour la porter plus ou moins courte en fonction de lieux.

robe tunique version courte

139 juin 2014 Burda

Elle n'a pas la classe, ma mamounette ?

Posté par turlututu55 à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,



31 juillet 2014

Cadeau d’Anniversaire express

Vite vite une idée cadeau….et peu de temps pour la réaliser !

Une suggestion pour l’esthétisme (un truc genre Désigual avec pleins de tissus différents)

Le tour dans mon stock pour sortir 3 jerseys dans les tons rouge, noir et gris

Une virée imposée chez toto…c’est encore les soldes et là un coupon pour 3.20 euros pour compléter le tout…

P7234953

Une bonne soirée pour tout couper.

L’idée de faire une « mini » robe avec les chutes pour sa Miss

Une autre grosse soirée pour tout coudre. Merci tout de même à la surjetteuse.

Et voilà le (les) cadeau(x) (même pas le temps d'avoir pris en photo les détails des deux robes) :

patron basic monday robe

Version Maman :

De l'excellent modèle Basique Monday d’Ottobre (version robe = Friday evening)

Taille : 38 en haut et 40 pour le bas

Tissus : Jerseys divers de mon stock + ruban de décoration + breloques d’un collier dépiauté

basic monday ottobre pattern

Version pucette :

Patron maison (environ 6 mois)  

Chute des jerseys

Coût : Environ 6 euros, et environ 3 heures de travail sans traîner

friday evening ottobre

 Elles sont adorables, non ? (merci à mon homme pour les photos !)

Posté par turlututu55 à 20:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juillet 2014

Sac Isotherme pour Camelbak

Petite commande couture de mon frère pour faire une pochette isotherme pour la poche de son « Camelbak ». En effet, pratiquant régulièrement du VTT, en plein soleil, l’eau de la poche chauffe vite malgré les glaçons.

Pour éviter la fonte trop rapide, il existe des poches en néoprène de la marque vendues à un prix assez élevé (comme tout accessoire de la marque).

N’ayant pas de néoprène dans mon stock, je suis partie sur du système D :

couture camelbak

- Un sac isotherme de courses pour récupérer le film alu

- Un morceau de jersey-lycra assez épais

- Un peu de biais noir

- 2 pressions Kam

Environ 1 h de couture patronage compris, et voilà :

sac isotherme pas cher camelbak

protection sac camelbak

poche isotherme camelbak

Dans le sac :

poche camelbak

Coût : Avec le sacrifice du sac L*DL, environ 1 euro !

En espérant que cela remplira ses fonctions ! Sinon il ne me restera plus qu’a trouver du néoprène au mètre !

Posté par turlututu55 à 21:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2014

Pyjashort de plage

Mon aîné pousse comme un champignon….Les pyjamas ne suivent pas…

J’ai décidé de prendre les choses en mains en lui cousant un nouveau pyjama :

short intemporels enfants

Modèle du short de garçonnet des intemporels, un tissu très estival qui a qq années déjà et un tshirt basique du commerce de chez Décath’…..voilà une bonne base.

Cousette en deux temps :

- Patronage (je n’avait pas la taille 8 ans coupée) + coupe des tissus + assemblage et épinglage des ourlets : le temps d’une pause repas pris à la maison

- Ourlet + coulisse élastique + applqiués crabes : entre le repas du soir et « secret d’histoire » de Stéphane Bern 

passer élastique pantalon

Et voilà : 0 prises de tête et rigolades de mon grand en voyant les crabes !

Les prochaines nuits risquent d’être « pincantes » ;o)

pyjama crabe

pyjashort couture

Modèle : « Short de garçonnet » des IPE en 8 ans

Tissu :

- Cotonnade « crabes » d’origine inconnue de mon stock depuis qq temps

- Elastique large (gros rouleaux dégoté à Noz il y a aussi qq temps)

- Tshirt basique du commerce à 1.99 euros (taille 10 ans pour un garçon de 6 ans !)  

Temps de réalisation : environ 1 heure

Coût : Moins de 4 euros.

Posté par turlututu55 à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2014

Cadeau des maitresses et Atsem

 Petites coussettes rapides, peu d’inspiration et peu de temps aussi. Heureusement que j’ai pu faire de ces cadeaux une pierre deux coups : des petits présents que les garçons aiment bien offrir et surtout tester la couture du simili cuir.

Verdict : le simili-cuir ça se coud très bien, mais la rigidité fait qu’on ne fait pas de la même manière une trousse en tissu qu’en simili. Impossible de doubler les coquines, car trop difficile (voir impossible à retourner correctement).

Mais comme le skaï, ça se coupe proprement, l’intérieur reste bien fini.

cadeau maitresse

Quelques surpiqûres décoratives et des breloques récupérées d’un collier dépiauté.

cadeau Atsem

Temps de réalisation : environ 2h pour les 4 trousses

Matériaux :

- Simili cuir (chutes de chez MT)

- Nappe cirée épaisse (trousse violette - chute également de MT)

- Zip de chez Babou

- Breloque d’un collier pleins de breloques pour 99 cts chez Noz

A l’intérieur, une petite carte avec un mot des garçons.

Voilà mon aîné qui va prendre le chemin du CP dès la rentrée….soupir….le temps passe trop vite.

breloque pomme

Coté couture, il me reste pas mal de choses à finaliser, et plein de nouvelles envies que j’ai du mal à ordonner et à réaliser faute de temps :

A finir :

- Une veste « boulet » qui traine depuis plus d’un an…(4 pauvres boutonnières attendent leur heure)

- Une jupe commencée sur un coup de tête, mais que je tarde à terminer…

- Un cadeau de naissance pour un collègue (heureusement que j’ai prévu grand !)

- Un chemisier qui attends ses ourlets rapportés...

Mes envie de l’été :

- Un maillot de bain pour les vacances dans 3 semaines

- Une robe facile à vivre et sans repassage pour les vacances en camping dans 3 semaines

Mes urgences :

- Coudre des cotés pour transformer à la solette de la caravane à partir d'un vieille canadienne...

- Un cadeau d’anniversaire un peu oublié à produire pour dans 5 jours….

 

Voilà….Va falloir se motiver !

Posté par turlututu55 à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juillet 2014

Travailleurs…Travailleuses…

 Le nom de ce petit meuble bien pratique m’a toujours étonnée. Je n’en connais pas l’origine, mais c’est rigolo.

Une belle entrée en matière pour vous présenter les deux travailleuses que je possède :

P5294703

P5294706

L’une (la petite) me vient de mon arrière grand-mère, décédée il y a 2 ans. Mais que j’ai déjà depuis quelques années (elle me l’avait donné quand elle s’est installée en maison de retraite).

Et une autre, un modèle XXL que ma maman a récupérée d’une voisine, avec un panier à laine/ouvrages bien pratique

P5294705

Cette dernière, longtemps stockée sous abris mais à l’extérieur a bien morflé.

Comme la paresse m’a envahit à l’idée de tout dévisser pour la revernir, j’ai tenté un bon nourrissage en profondeur avec de la cire d’abeille + essence térébenthine.

P6284904

Le résultat a été bluffant. Ouf…pas de vernissage en vue et en plus elle reste dans son jus.

Seul le panier à pelotes de laine a été remplacé, car là vraiment, les frou-frou avec le tissu rayé : pas raccord du tout avec la pièce.

P6204807

Pour cela, un coupon de toile de coton beige, un passepoil maison blanc pour être raccord avec la pièce et un beau tissu d’ameublement dans l’esprit d’un Wax pour la doublure, histoire de garder un grain de folie à l'abri des regards :

P6284903

P6284905

Environ 1 heure de travail, agrafage compris. Il présente une belle capacité pour y loger quasiment toutes mes trouvailles de laine.

Posté par turlututu55 à 20:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :



Fin »